Cafe Racer

Archives de mai, 2012

Lawrence d’. ?

Domaine Solvay, La Hulpe, Belgique

Il y a longtemps que je n’ai plus revu le film Lawrence d’Arabie. Mais l’endroit évoquait directement la fin du film. La moto qui déboule de sa propriété et puis la fin tragique. Ce n’était pas une Thruxton mais bien une autre Cafe Racer : la Brough Superior. Il en possédait sept. Toutes appellées George + un numéro allant de I à VII.

Après 6 jours passés dans le coma, Lawrence d’Arabie décède (1931). Les rumeurs parlent d’une mystèrieuse camionnette noire. On passe de la version du complot au suicide. Il ne s’agissait finalement que d’un simple accident de la route en voulant éviter des cyclistes. Sa mort bouleverse un des neurochirurgiens qui étaient a son chevet. Ce dernier entreprend de démontrer que le port du casque peut sauver des vies. Ses conclusions paraissent en 1941 dans le « British Medial Journal ». La même année, le casque devient obligatoire pour les motards de l’armée anglaise. Mais c’est seulement en 1973 que la sera finalement votée pour les civils . Le casque: un autre héritage de Thomas Edward Lawrence.

Publicités

Disques de freins avant


Thruxton

On dirait des jouets Dinki toys.


Premier jour

18 mai 2012

Je dois encore apprendre  à la connaitre. Mais certains défauts mentionnés sur quelques forums s’avèrent moins présents. Je pense à la position qui, pour ma part, est confortable même si penchée vers l’avant. A faible vitesse, on sent le poids pousser vers le guidon, mais dès qu’on accélère le vent rééquilibre la position. Sans carénage, le vent prend toute son importance  et donne  de bonnes  sensations de vitesse. Côté conduire, je trouve qu’elle est très souple et revient facilement dans sa trajectoire après les tournants et particulièrement en sortir de rondpoint. Le bruit en décélération ou à faible vitesse est superbe même à travers le casque : velouté, rond, voluptueux. Que du bonheur jusqu’à présent.


Et la mienne

18 mai 2012

A peine sortie du concessionnaire Triumph.  Les premières sensations sont sympa.


Doctor House


Pink

Pink, la chanteuse R&B en Bonneville. Et bien avant elle, Bob Dylan l’avait déjà adoptée. Comme quoi, elle traverse bien le temps. Je me demande comment Pink change les vitesses avec  et chaussures ouvertes et ses tallons hauts ? Non ce n’est pas de l’huile sur son pied.